66 Minutes : Grand format

66 minutes samedi

L'hôtel qui voulait devenir un palace

Le 12 juillet 2018, Le Lutetia a réouvert ses portes après quatre années de travaux. C'est l'architecte star, Jean-Michel Wilmotte, qui a orchestré cette rénovation, en restant fidèle à l'esprit « Art déco ». Ce grand hôtel de 184 chambres (dont 47 suites), construit en 1910 par la famille Boucicaut, a connu son heure de gloire pendant l'entre-deux-guerres, en accueillant de nombreux peintres et écrivains (Matisse, Picasso, André Gide…). En 1940, l'armée allemande en fait son QG du contre- espionnage. Mais à la Libération, l'hôtel, pour montrer son engagement envers la Résistance, deviendra le centre d'accueil pour les déportés de retour des camps de concentration. Des travaux titanesques, à plus de 200 millions d'euros, ont permis de restaurer fresques, mosaïques et vitraux originels. Point d'orgue de ce « relookage » : le nouveau spa de 700 m² et sa piscine bénéficiant d'une lumière naturelle. Immersion dans les coulisses de ce nouvel écrin, au cœur de Saint-Germain-des-Prés, dont la principale ambition est d'obtenir la distinction « Palace ». Il serait, alors, le seul de la rive gauche parisienne.