Le Meilleur pâtissier

Vive la Bretagne

Pour cette 3e semaine de concours, direction la Bretagne avec un seul objectif pour nos 12 pâtissiers amateurs encore en course : le très convoité tablier bleu ! Nos moussaillons des fourneaux devront avoir le cœur bien accroché pour surmonter les embruns de ces 3 épreuves et ne pas chavirer lors de cette escapade gourmande. Pour « Le défi de Cyril Lignac », nos pâtissiers devront réinterpréter visuellement et gustativement LA spécialité bretonne par excellence : le kouign-amann. Sa préparation prend traditionnellement une journée mais nos pâtissiers n'auront que 2 heures pour le revisiter ! Pour « L'épreuve technique », jugés à l'aveugle, nos pâtissiers amateurs devront réaliser à la perfection une recette dénichée par Mercotte dans son vieux grimoire : le gwastell krampouezh. Ce monumental gâteau breton est composé notamment d'une soixantaine (!) de crêpes… ce qui pourrait bien mettre les nerfs de nos pâtissiers à rude épreuve ! Enfin, pour « L'épreuve créative », nos pâtissiers amateurs vont lever l'ancre ! ils vont devoir représenter la Bretagne en gâteau ! En plus de Cyril et Mercotte, nos pâtissiers seront jugés par Pièr-Marie Le Moigno, jeune cheffe de 28 ans, qui a officié dans les plus prestigieux palaces parisiens ainsi qu'en Asie, avant de regagner sa Bretagne natale. Les pâtissiers vont devoir affronter des tempêtes de farine et des rafales de crème pour épater le jury et prouver qu'ils méritent leur place sous la tente ! Alors, quel pâtissier prendra le large et décrochera le tablier bleu ?