Enquête Exclusive

Soirée spéciale violences faites aux femmes

Affaire Bertrand Cantat : le document inédit

21 août 2003. Trois semaines après la mort de l'actrice Marie Trintignant, Bertrand Cantat est auditionné par la justice lituanienne sur les circonstances de la mort de sa compagne. L'interrogatoire du chanteur est filmé durant 4 heures. Enquête Exclusive propose en exclusivité les images de cet interrogatoire. Bertrand Cantat nie avoir tué volontairement Marie Trintignant et plaide une dispute qui a mal tourné ce 27 juillet 2003, dans le huis clos de leur chambre d'hôtel, jusqu'à provoquer une chute et l'œdème cérébral qui sera fatal à l'actrice. Le chanteur qui risquait quinze ans de réclusion, a été condamné à huit ans de prison pour homicide involontaire. Il a été libéré à la moitié de sa peine, en 2007, pour bonne conduite. Seize ans après les faits et alors que les violences faites aux femmes sont en constante augmentation (plus 20% en 2018), Enquête Exclusive vous révèle que, depuis des années, une omerta s'est constituée dans l'entourage du chanteur afin de cacher ses penchants violents. Aujourd'hui cette loi du silence se fissure. Des proches de Bertrand Cantat, de Marie Trintignant comme sa mère Nadine et son amie Lio, et aussi certains protagonistes témoins des derniers instants du couple, parlent pour la première fois. À l'heure où la société s'émeut de la vertigineuse hausse des faits de violence envers les femmes et alors que s'ouvre, pour la première fois un « Grenelle » entièrement consacrée à la cause des femmes battues, Enquête Exclusive livre de nouvelles révélations sur un drame conjugal toujours cruellement d'actualité.