Enquête Exclusive

Patagonie : le nouveau far west

Au sud de l'Argentine, la Patagonie est l'un des derniers territoires sauvages de la planète. Grande comme deux fois la France, très peu peuplée (à peine 4 habitants au km²) et longtemps difficile d'accès, cette terre lointaine de pionniers et d'aventuriers se transforme aujourd'hui en nouveau far west. Elle est même devenue le nouveau refuge des grandes fortunes internationales. Ils y ont acheté, à très bas prix, d'immenses propriétés (des dizaines de milliers d'hectares) pour développer des projets uniques : des stations de ski privées, sans remontées mécaniques, juste avec des hélicoptères et des grands hôtels. Être seul au milieu de nulle part, au cœur d'une nature majestueuse, c'est le dernier luxe ultime. Ces nouveaux riches propriétaires misent aussi sur les ressources naturelles de la Patagonie, en investissant notamment dans la laine de lama sauvage, une des plus fines au monde, qui se vend à prix d'or pour la haute-couture (700 euros le kilo). Mais cette ruée vers les dernières terres sauvages a réveillé le peuple Mapuche, les premiers habitants de Patagonie, aux coutumes ancestrales. Certains se rebellent contre ces grands propriétaires terriens, comme la célèbre marque Benetton. Incendies, affrontements violents avec la police, le peuple Mapuche est prêt au combat. Des dizaines de militants ont déjà été arrêtés. Recherchés par les autorités, d'autres vivent en clandestinité. Dans la région, la tension monte. Des Argentins en colère ont décidé, eux aussi, d'envahir les terres des millionnaires étrangers. Arriveront-ils à les faire plier ? Autre particularité de la Patagonie : elle est l'une des dernières terres où l'on assiste encore à des rodéos de chevaux sauvages. Ici, les cavaliers risquent leur vie pour rester en selle. Enquête sur cette région reculée, aux traditions intactes et sur ses nouveaux aventuriers prêts à tout pour s'en emparer.