Capital

Restaurants de vos vacances : les recettes du succès

En moyenne, les Français vont au restaurant une à deux fois par mois mais pendant leurs congés d'été, c'est une à deux fois par semaine. Cet été, entre les nouveaux restaurants à thème, les établissements de bord de plage les pieds dans l'eau ou encore les food trucks qui se sont multipliés, les Français ont le choix. Alors comment tous les restaurateurs tentent-ils d'attirer ces touristes chez eux ? Forêt enchantée ou bateau pirate : quand les restaurants mettent le spectacle à la carte Restaurants mais pas seulement ! Salles de spectacle, aires de jeux, décors dignes des plateaux hollywoodiens, boutiques souvenirs : la tendance en ce moment, ce sont les restaurants à thèmes. Et ceux qui ont le vent en poupe, ce sont les restaurants « pirates » et « cow-boy ». Encore inconnu dans l'hexagone il y a quelques années, ce concept, venu des États-Unis, cartonne depuis son arrivée en France. Les clients sont attirés par ce dépaysement et voyagent volontiers en restant attablés. Mais pour les restaurateurs, concilier amusement et plaisir de bien manger n'est pas si aisé. À la croisée du parc d'attraction et de la restauration, ces restaurants d'un nouveau genre nous ouvrent leurs portes et leurs tiroirs-caisses. Restaurants les pieds dans l'eau : l'addition est-elle plus salée ? Durant les vacances, comment ne pas se tromper sur un restaurant ? À l'approche de l'été, une multitude d'établissements ouvrent pour la saison. Ils sont souvent très bien placés, juste en face de la mer, mais leurs plats sont-ils aussi savoureux que la beauté du paysage ? Produits surgelés, plats réchauffés, installations insalubres : certains « bouis-bouis » de plage coupent parfois l'appétit. Capital enquête dans l'arrière-cuisine de ces restaurants de stations balnéaires. Food truck : enquête sur ces restaurants qui déménagent Ils ont débarqué dans nos villes il y a une petite dizaine d'années. Aujourd'hui, les food trucks s'installent désormais sur nos lieux de vacances. Areas, numéro 1 des aires d'autoroutes, envisage d'installer plusieurs dizaines de restaurants mobiles sur tous ses axes routiers. Certains campings de bord de mer ont également remplacé l'intégralité de leur offre de restauration par des food trucks. À Sète (Hérault), les clients ont désormais le choix entre quatre univers différents et même un bar à cocktails. L'opération est nettement plus rentable qu'un restaurant classique, mais surtout, il attire des touristes de toute la commune ! En France, on dénombre plus de 1 000 camions-restaurants ! Le secteur est en pleine croissance ; une poignée de fabricants s'affrontent pour proposer des food trucks moins chers mais surtout qui attirent l'œil. En ce moment, la tendance ce sont les vielles estafettes vintage des années 50. Les professionnels adorent, car ils rassurent les consommateurs mais c'est un casse-tête pour s'en procurer. Enfin, cet été, ces établissements mobiles pourraient bien sauver une partie des restaurateurs dont le chiffre d'affaires risque de faire grise mine avec les mesures de distanciation sociale. Depuis quelques semaines, beaucoup envisagent de sauver leur saison en se lançant eux-aussi dans le food truck. Comment vont-ils transformer leur carte pour l'adapter à la vente à emporter ? Vont-ils trouver un bon emplacement pour séduire les touristes ? Capital sera à leur côté !