66 Minutes : Grand format

Barbecues, plantes, animalerie : l'incroyable ruée dans les jardineries

C'est peut-être le secteur qui a le plus résisté à la crise pendant le confinement. Dès qu'elles ont eu le droit d'ouvrir, les jardineries ont été prises d'assaut par les Français, à la recherche de plantes, de verdure et de potagers, pour s'imaginer une vie à l'extérieur de leur maison. Alors à l'approche du plus long week-end depuis le déconfinement, les enseignes comme Truffaut sont sur les dents, avec en tête le respect des règles sanitaires pour leurs employés et pour les clients. François-Xavier, le patron d'un des plus grands magasins de l'enseigne, situé à La Ville-du-Bois, dans l'Essonne, est sur tous les fronts. Entre les livraisons marchandises, les points réguliers à tous les rayons et la nouvelle déco à mettre en place dans l'allée centrale, il se démène pour rattraper le chiffre d'affaires perdu. La plaque tournante du magasin, c'est Patrick, le responsable potagers et espaces verts. Depuis l'ouverture, c'est le rayon qui se fait dévaliser. Son objectif : avoir assez de plantes et d'herbes pour fournir la clientèle sur l'ensemble du week-end. Pour Frank, le responsable barbecue, c'est le vrai coup d'envoi de la saison. Il s'attend à un raz-de-marée, car à cette période, les barbecues partent comme des petits pains. Il faut dire que les familles ont hâte de se retrouver autour du barbecue lors d'un week-end, durant lequel la température devrait grimper. Mieux, les Français se préparent dès maintenant à passer l'été dans leur jardin.