Enquête Exclusive

Cartel de Sinaloa : l'empire international de la drogue

C'est l'une des organisations criminelles les plus puissantes du monde. Cocaïne, héroïne, crystal meth, marijuana ou fentanyl, le cartel de Sinaloa, au Mexique, contrôle une grosse partie de la drogue qui circule sur la planète. Un trafic qui lui rapporterait jusqu'à dix milliards d'euros par an. Depuis l'incarcération d'El Chapo en 2016, son chef emblématique, le cartel s'est restructuré et même renforcé. Avec près de 100 000 membres armés, ses barons sont prêts à affronter leurs puissants rivaux, mais aussi la police et l'armée, pour permettre au cartel de conserver son rang d'empire international de la drogue. Exceptionnellement, plusieurs d'entre eux ont accepté de nous décrypter l'organisation de l'intérieur. Au cœur d'un laboratoire clandestin, les « cuisiniers » nous ont montré comment la drogue était fabriquée, puis dissimulée dans des véhicules pour être acheminée aux États-Unis. Des tueurs à gages, comme El Guero, nous ont fait découvrir leur vie quotidienne de « sicario ». Avant chaque mission, il prie la Santa Muerte, la déesse de la mort. En guise d'offrande, il lui offre des balles sur lesquelles est inscrit le nom des personnes qu'il s'apprête à assassiner. Dans les quartiers pauvres, l'argent des narcos fait tourner les têtes, notamment celles des jeunes femmes. Certaines mettent tout en œuvre pour séduire un baron de la drogue et espèrent ainsi sortir de la misère. Chez beaucoup de garçons, le cartel est un rêve. Luis, 17 ans, se rêve plus en narco qu'en docteur. L'adolescent veut arrêter l'école pour devenir tueur à gages. En quinze ans, cette guerre de la drogue a déjà causé la mort de 230 000 personnes au Mexique. Avec 35 000 meurtres, l'année 2019 a battu tous les records. Ces tragédies font le bonheur des pompes funèbres : Santos court les scènes de crime pour décrocher des contrats d'obsèques. Dans le pays, 50 000 personnes ont également disparu. Isabel est une « chercheuse de cadavres », son groupe en a déjà retrouvé soixante-dix. Ce matin, un informateur a glissé sous sa porte un plan indiquant l'emplacement d'un charnier. Une nouvelle mission périlleuse débute. Pour ce documentaire, nous avons partagé pendant plusieurs semaines l'univers ultra violent des narcos de Sinaloa, un monde où l'argent est roi, la corruption la règle et où les meurtres sont quotidiens.