Enquête Exclusive

Tulum : le nouveau paradis mexicain des hippies chics

Sur la côte est du Mexique, au bord de la mer des Caraïbes, Tulum est devenue l'une des stations balnéaires les plus tendances de la planète. Cette ancienne cité maya attire, chaque année, deux millions de visiteurs. À Tulum, c'est le spectacle permanent. Des temples du 6e siècle surplombant une eau turquoise, des kilomètres de plages de sable blanc, une jungle tropicale millénaire, des crocodiles, des dauphins, des tortues.... Un patrimoine architectural et naturel exceptionnel pour de riches touristes qui viennent se détendre dans des hôtels de luxe écologiques au design jamais vu. Zen et super branchée, Tulum s'est aussi transformée en l'une des capitales mondiales de la fête. Des festivals de musique électronique se déroulent chaque semaine en pleine jungle, où les fêtards viennent danser, tout en se livrant à des expériences spirituelles. Pour beaucoup, c'est le grand frisson assuré. Une opportunité pour les shamans, les guérisseurs, mais aussi les dealers. Herbe, cocaïne, ecstasy, mixtures hallucinogènes… À Tulum, le trafic de drogue a explosé et les cartels mexicains contrôlent désormais le secteur. L'explosion du tourisme attire également les investisseurs. La ville et ses alentours sont couvertes de chantiers où travaillent, sans relâche, des ouvriers pauvres venus des quatre coins du Mexique. Une frénésie immobilière qui a des effets dévastateurs sur l'environnement. La forêt est grignotée chaque jour par de nouvelles constructions. Même les fonds marins ne sont pas épargnés. Les coraux meurent à petit feu et certains poissons disparaissent.