66 Minutes : Grand format

Monaco, Eldorado des Français pendant les fêtes

Depuis le début du deuxième confinement, de nombreux Français sont tentés de traverser la frontière à Monaco pour retrouver leur liberté le temps d'une journée ou d'un week-end. Résultat : les Français ont afflué durant le mois de décembre pour des virées shopping, flâner en terrasse ou profiter en famille de patinoires à ciel ouvert. Kelly et Morgane, habitent à Aubagne (Bouches-du-Rhône) et elles sont venues s'éclater pendant les fêtes dans la Principauté. Shopping, restaurants, sont au programme. Conséquence : les restaurants monégasques ne connaissent pas la crise. Avec l'arrivée des Français, c'est le coup de feu tous les jours. À 43 ans Matthieu Snaet est le directeur de l'un des restaurant les plus tendances de Monaco : Le Maya Bay. Un établissement aux accents asiatiques chic. Mais depuis le deuxième confinement, c'est l'accent français qu'on entend le plus souvent. Une vraie manne depuis la crise due au coronavirus. Le chef Christophe Dupuis est même à la recherche de nouvelles saveurs pour fidéliser cette nouvelle clientèle. Depuis quelques semaines, l'hôtel 4 étoiles le Columbus fait le plein grâce aux Français. Le taux d'occupation est passé de 20% à 65% depuis la fermeture des restaurants de l'autre côté de la frontière. À la conciergerie, Gilles et William croulent sous les arrivées. Les équipes en chômage partiel ont dû revenir en urgence pour gérer cette flambée des réservations. Mais attention, depuis le 2 janvier, la donne a quelque peu changé. Le nombre de contaminations part à la hausse et le Prince Albert a pris de nouvelles mesures. Fréquenter un restaurant quand on est français, devient plus difficile. Il faut montrer une attestation de travail et justifier sa présence en Principauté.