Le Cap, la ville la plus dangereuse d’Afrique

On compte plus de 50 meurtres par jour en Afrique du Sud ! Ces chiffres font ressembler le pays à une « zone de guerre », selon l’aveu même du Ministre de la police. La violence explose particulièrement au Cap, considérée comme la ville la plus dangereuse de tout le continent africain. Et l’une des plus violentes au monde. Dans le township de Manenberg et les quartiers des Cape Flats, où vivent plus d’un million de métis, nous serons en immersion avec la police. Ici, les fusillades entre gangsters sont quotidiennes. Près de 1 500 personnes ont été tuées entre janvier et juin 2020. Des femmes et des hommes y sont régulièrement touchés par des balles perdues. Au Cap, il y aurait plus de 100 000 gangsters, répartis dans une trentaine de gangs. Des groupes armés de plus en plus violents suite à l’afflux de drogues importées et à la profusion d’armes à feu. Nos caméras ont pu exceptionnellement filmer, à Manenberg, un township créé sous l’Apartheid. 50 000 habitants sur à peine 5 km², 10 gangs, une quarantaine de sous-groupes et factions, qui s’affrontent régulièrement pour mettre la main sur le trafic de drogue. Nous serons également aux côtés des habitants de la ville, dont nous partagerons le quotidien. Une vie où la peur est omniprésente. Les familles se barricadent dans des maisons ultra sécurisées avec barreaux, clôtures et boîtiers d’alarme pour appeler police et sécurité privée en cas d’urgence.