Non classée : la mort de Jennifer Mary

Depuis 20 ans, Corinne Coutin se dit détruite par le meurtre jamais élucidé de sa fille Jennifer, âgée de 14 ans. Un temps accusée de cet horrible crime, la mère de famille a toujours nié. Elle est même persuadée de connaître le véritable coupable et il est libre ! Elle a accepté de se confier. C’est le 20 mars 2001, en rentrant chez elle, que Corinne aurait découvert au milieu du salon le corps de sa fille aînée, lardé de huit coups de couteau dont un en plein cœur. D’emblée, cette mère de quatre enfants, séparée, désigne comme coupable potentiel un riche notable. Corinne entretenait une relation adultère avec cet homme marié et père de famille. Mais un mois avant le drame, il avait décidé de la quitter. Se sentant humiliée, Corinne explique avoir très mal réagi : elle aurait fait croire à son amant qu’elle avait filmé leurs ébats et menaçait de divulguer la vidéo à son épouse. Corinne est donc convaincue que l’époux infidèle serait venu à son domicile récupérer ces preuves compromettantes et que, rencontrant l’opposition de Jennifer, il l’aurait tuée. Alors, Jennifer serait-elle la victime collatérale d’un chantage à la sextape ? Peut-être pas. Car si devant les gendarmes le mari volage admet avoir eu peur de tout perdre, il nie toute implication. Et surtout les enquêteurs découvrent que Corinne Coutin ne leur a pas tout dit...